Sélectionner une page

une proposition d’Adrien Genoudet, cinéaste et écrivain, en collaboration avec Patrick Boucheron, historien

Installation vidéo accompagnée de rencontres, 2018

À la fin du XIXe siècle, le banquier et philanthrope français Albert Kahn décide de créer les Bourses Autour du Monde afin de financer des voyages d’étude dans le monde entier. La seule consigne donnée aux boursiers est de « garder les yeux ouverts ». Quelques années plus tard, en 1912, Kahn créé les Archives de la Planète, un fonds de films et de photographies autochromes réalisés sur l’ensemble du globe (72 000 images photographiques, 120 heures de film). Son idée est simple : en donnant à voir les diversités culturelles du monde par le biais des voyages ou des images, les Hommes se rapprocheront et éviteront les conflits. Aujourd’hui, l’instrumentalisation des images techniques par les pouvoirs politiques semble mettre à mal l’utopie kahnienne. Il ne suffit plus de « voir », il faut réapprendre à voir, réapprendre les images et discuter, en commun, de nos possibilités de « réarmer les yeux ». C’est à cela que Gardez les yeux ouverts entend œuvrer en associant à l’installation réalisée comme un triptyque vidéo (projection d’images et du texte Des Droits et des devoirs des gouvernements écrit par Kahn en 1919) des « écarts » réflexifs, littéraires, historiques pris en charge par différents intervenants (voir page x) et se concluant par une lecture performée de l’ouvrage d’Adrien Genoudet, L’Étreinte. Garder les yeux ouverts, entre hier et aujourd’hui, ensemble et différemment, pour faire commune : tel est l’enjeu de cette installation et de ces différents mouvements.

En partenariat avec le Musée Albert Kahn et le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine.

samedi 20 janvier, 19h30-20h

Afin d’ouvrir le cycle de paroles venant à la rencontre des images issues du fond d’archives d’Albert Kahn, l’auteur et cinéaste Adrien Genoudet lira le texte que l’installation projette en continu et à même le sol : Des droits et des devoirs des gouvernements. Ce texte, à la tonalité fortement pacifique et pourtant fortement anti-prussien, a été écrit pendant la première guerre mondiale. Il y pose les enjeux principaux des œuvres de Kahn – et plus précisément des Archives de la Planète.

samedi 20 janvier, 20h-21h :

Écart 1 : L’historien Patrick Boucheron rencontre les images d’Albert Kahn et les met en dialogue avec plusieurs textes interrogeant la notion de « Faire Commune » dans l’Histoire, de l’époque médiévale aux questions actuelles posées par exemple par Nuit Debout.

lundi 22 janvier, 20h :

Écart 2 : L’artiste Marcelline Delbecq rencontre les images d’Albert Kahn

mercredi 24 janvier, 18h-20h :

Écart 3 : Cette rencontre avec l’installation commence dans l’Univers-Cité afin d’entendre l’intervenant du jour, Mathieu Larnaudie, au sujet de son prochain ouvrage, Les jeunes gens. Pour l’écriture de celui-ci, l’auteur a rencontré près d’une trentaine de Senghor (promotion de l’Ecole nationale d’administration (ENA) dont est notamment issu l’actuel président de la République). Il raconte leurs parcours, leur vision de l’école, explique les ressorts de leur ambition, la façon dont ils et elles ont élaboré leurs carrières. Son récit tisse portraits, histoire de la promotion et analyse du rôle de la plus prestigieuse des grandes écoles françaises dans la construction de notre fiction nationale. À travers le jeune, dynamique et souvent sympathique club des Senghor, se dessine la fabrication d’un réseau de pouvoir dont l’aura est cardinale dans l’imaginaire politique français.

Son intervention se poursuivra au sein du Forum -1, en dialogue avec les images d’archives d’Albert Kahn.


dimanche 28 janvier, 19h-20h :

Écart 4 : L’écrivain Emmanuel Ruben rencontre les images d’Albert Kahn

jeudi 1er février, 17h-18h00 :

Écart 6 : Adrien Genoudet rouvre, vers l’avant et vers l’après, les images d’Albert Kahn

vendredi 2 février, 16h30-17h30 :

Écart 7 : Sylvain George, cinéaste, rencontre les images d’Albert Kahn

(Voir Note longue ici: HORS PISTES_Note_AG-boucheron)